Mamy fout le Bronx

Premiere mondiale au Magic Land Theatre

On ne sait plus très bien qui dans la famille a eu la mauvaise idée d’inviter la vielle tante Lucy pour un repas de noël qui s’annonçait des plus conventionnels, d’autant plus que les années précédentes les repas déjà tendus n’avaient pas souffert de son absence. Est-ce la culpabilité tardive de passer chaque années les fêtes sans cette pauvre vieille délaissée dans un home de la frontière belge ou plutôt la perspective d’un héritage forcément proche vu son âge avancé ? Une chose est sûre, si au moment de prendre cette décision les hôtes avaient su ce qui les attendaient, ils auraient c’est certain renoncé à ce projet. Extravagante et étonnamment alerte pour son âge, Lucy est loin des clichés traditionnels. Outre qu’elle a bourlingué et multiplié les aventures amoureuses durant toute sa vie, elle déteste les faux semblants et les soirées guindées.

Son âge avancé lui permet en tout cas de se cacher lorsque nécessaire derrière des pertes de mémoire mais elle semble prendre ce soir-là un réel plaisir à semer la confusion. D’apartés en révélations fracassantes, le réveillon va peu à peu tourner au drame jusqu’à faire éclater les derniers liens qui soudaient encore un peu la famille.

Une nouvelle comédie contemporaine écrite par Patrick Chaboud

Back To Top